bateau-ecole-permis

Quelle est la meilleure vitesse de vent pour une planche à voile ?

Appelée communément windsurf, la planche à voile figure parmi les sports de glisse les plus appréciés, à l’instar du surf. Pour en profiter pleinement, quelles en sont les conditions climatiques idéales pour un niveau amateur, intermédiaire et professionnel ? Une chose est certaine, il faut du vent pour s’amuser, sinon, cette discipline perd de son intérêt.

Environ 8 à 20 km/h : la bonne vitesse de vent pour les débutants

Une vitesse allant de 8 km/h est amplement suffisante pour les débutants. À cette condition, les rafales sont assez puissantes pour faire bouger la planche. À titre de comparaison, c’est deux fois plus rapide que de marcher à pied sur terre ferme.

Désormais vous savez quand prendre la mer avec votre matériel de glisse. Cependant, peu importe la force du vent, la vigilance reste mot d’ordre, car les risques de noyades sont réels une fois sur les eaux. Donc, pendant les séances d’initiation, le novice devra être sous l’encadrement d’un expert certifié tout au long de l’entrainement.

Plus de 20 km/h pour les niveaux intermédiaires et avancés

En fait, en windsurf, il n’y a pas vraiment d’imposition de vitesse pour tel ou tel athlète. Cela dépend de vous, de votre compétence à gérer la planche. Plus vite vous progressez, plus vite vous passerez au niveau supérieur. Dès que vous sentez être à la hauteur des rafales, alors vous pouvez relever petit à petit le défi. Avec plusieurs mois de pratique, il vous sera plus facile de franchir la barre des 20, 25, 30 km/h.

Quant aux experts windsurf qui comptent plus d’une dizaine d’années d’expérience, des vitesses de vent plus élevé leur sont favorables. La réalisation de certaines figures acrobatiques nécessite en effet beaucoup plus de puissance. Un certain Antoine Albeau détient le record mondial de vitesse en windsurf qu’est de 121 km/h.

Direction du vent : autre paramètre à prendre en compte

À part la vitesse du vent, il est plus qu’important de connaitre sa direction. C’est un paramètre essentiel pour rouler sans encombre sur les vagues. En pratique, l’athlète ne peut pas aller à contrecourant, c’est-à-dire en opposition avec les rafales. Il doit jauger sa planche en fonction de la direction du vent pour mouvoir dans le bon sens.

Comment reconnaitre la direction du vent en windsurf ? Sans faire usage d’une girouette, les experts en windsurf le savent. Ils sentent le vent sur leur visage et l’exploitent en leurs faveurs. Ils évitent de changer de cap n’importe quand, ils attendent le bon moment pour rediriger leur mini voilier. 

Quitter la version mobile